Congo/Covid-19 : la BDEAC octroie 10 milliards FCFA à la Banque postale du Congo

Publié le 25/08/2020 | J&P

Congo

Le président de la Banque de développement des États de l’Afrique centrale (BDEAC), Fortunato-Ofa Mbo Nchama et le directeur général de la Banque postale du Congo (BPC), Calixte Tabangoli ont signé, le 25 août à Brazzaville, un accord de prêt visant à soutenir les petites et moyennes entreprises (PME).

Le financement de la BDEAC d’un montant de 10 milliards de FCFA a pour objectif d’accompagner les PME congolaises dans le développement de leurs activités dans un contexte marqué par la crise sanitaire de la covid-19.

Pour Fortunato-Ofa Mbo Nchama, président de la BDEAC, cette ligne de crédit va permettre à la BPC de poursuivre son plan de développement, en visant particulièrement le renforcement de son portefeuille d’activités et l’amplification de ses produits, dans l’optique de promouvoir de manière significative l’accès des PME aux financements et à l’inclusion financière au Congo.

« Cette noble mission est dévolue à la BPC par les autorités congolaises, en sa qualité de banque de proximité et se justifie notamment par un atout majeur, à savoir le large réseau de la poste qui en fait le plus important du pays avec près de trente agences réparties sur l’ensemble du territoire », a-t-il indiqué.

Et de poursuivre, « cet atout majeur va permettre à la BPC d’être en capacité d’intervenir dans toute l’étendue du territoire congolais ».

Le président de la BDEAC a également fait savoir que ladite transaction permettra de maintenir de nombreux emplois, d’en créer de nouveaux, d’accroitre les revenus des PME concernées, tout en accompagnant leur croissance.

Bénéficiaire dudit financement, le directeur général la BPC, Calixte Tabangoli, a signifié qu’à travers ce prêt la Banque postale du Congo espère réaliser des projets et programmes à court et moyen terme, avec l’espoir de retrouver l’accompagnement de la BDEAC dans le futur pour des prêts encore plus importants.

« Aujourd’hui nous obtenons l’accompagnement de la BDEAC pour soutenir l’action de l’Etat dans la relance économique de notre pays après une période extrêmement difficile liée à l’impact de la pandémie à coronavirus. Cest une nouvelle marque de confiance d’une institution dont la renommée n’est plus à faire », a-t-il déclaré.

Ayant pris part a la cérémonie, Ludovic Ngatsé, ministre délégué au Budget s'est rejoui de cet appui qui permettra de soutenir l'économie congolaise.

A noter que la société Aries investissements en sa qualité de conseil financier a accompagné la BPC dans l’obtention et la mise en place de ce financement.  En effet, ladite société de conseil financier à vocation de banque d’affaires, basée à Brazzaville, conseille ses clients personnes morales de droit public ou privé dans la mobilisation et la structuration de financements tant auprès de banques commerciales, d’institutions de financement du développement telles que la BDEAC ou encore de fonds d’investissement. « Nous sommes heureux d'avoir accompagné la BPC dans cette transaction. Notre objectif est de jouer un rôle actif dans la mobilisation de financements dans la sous-région auprès de nos partenaires financiers et ainsi participer à l’émergence de véritables champions nationaux et régionaux », a déclaré Loic Mackosso, associé gérant d’Aries Investissements.

Source:   adiac-congo.com

J&P


Vous avez aimé cet article ? Partagez-le ...

Commentaires

Laisser un commentaire

Votre commentaire sera publié après validation.